506-869-6800
MENU

La semaine dernière, dans le cadre du cours de français 12e année de Mme Noémie, pour conclure le module chanson et poésie, les élèves ont eu la chance de recevoir virtuellement l’auteure-compositrice-interprète, Caroline Savoie.

Les élèves ont apprécié entendre la perspective d'une artiste de la région qui vit de sa passion pour la musique et l'écriture à l'échelle internationale. Ils ont également trouvé intéressant d'entendre son cheminement après l’école secondaire et les différentes épreuves qu’elle a dû vivre en tant que jeune artiste en milieu minoritaire. Les élèves ont aussi aimé comprendre pourquoi elle a choisi de poursuivre une carrière en français et l’importance d’être fière de sa langue et sa culture.

Quel bel échange! Merci Caroline de contribuer au développement pédagogique et identitaire de nos élèves.

Caroline Savoie

En tentant de voir les choses autrement, les groupes de français 11e années de Mme Camille ont décidé de travailler le développement des compétences au niveau de la production orale cette année dans leurs cours. Suite à plusieurs discussions en classe, ils se sont rendu compte que plusieurs situations de la vie de tous les jours leurs permettaient de développer et travailler leurs compétences à l’orale sans même qu’ils ne s’en rendent parfois compte. En ayant une réflexion sur le sujet, ils ont décidé tous ensemble de profiter du matériel d’enregistrement disponible à l’école pour réaliser une présentation orale sous un tout autre format que celui qu’ils connaissaient le plus, c’est-à dire le format PowerPoint devant la classe. Voilà comment l’idée commune et originale de créer une « baladodiffusion » (concept plus communément appelé le « podcast » en anglais) de classe a vu le jour.


Comme c’est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur dans notre société et surtout auprès des jeunes, les élèves étaient vraiment motivés à réaliser ce genre de projets à l’école. Un temps fut octroyé en classe pour se pencher sur le sujet et analyser le contenu de différentes baladodiffusions pour ainsi pouvoir en créer par la suite. Cependant, c’est la visite de M. Marcel Richard, réalisateur de la baladodiffusion acadienne « Parle-moi d’ça » qui fut réellement le point tournant de cette activité. M. Richard pris le temps de répondre à toutes les questions recensées et fut un excellent guide pour l’enseignante et les élèves. C’est suite à cette visite enrichissante que le projet de baladodiffusion de classe : « En français SVP ! » a concrètement vu le jour.

Pour meubler la baladodiffusion, les élèves ont donc dû créer des mini-épisodes en s’enregistrant à l’oral et en abordant des sujets divers selon leurs intérêts. Seuls ou en équipes, en recevant des invités ou tout simplement en tentant d’informer le plus possible leurs auditeurs, ils devaient tenter d’avoir une discussion dite « naturelle » sur le sujet ciblé tout en adoptant évidement le plus possible la langue correcte.

Ces semaines de travail en classe furent très enrichissantes et nous avons eu beaucoup de plaisir à développer, créer, enregistrer et même écouter certaines des émissions réalisées par les élèves lorsque le tout était terminé. Certains épisodes seront disponibles sous peu via la plateforme Youtube de l’École L’Odyssée, restez donc à l’affut afin de pouvoirs découvrir certains épisodes d’ « En français SVP ! ».

Merci à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce beau projet.

-Mme Camille et les élèves du cours de français 11e année

image0 1
image0
image1 1
image2
image3
image6image4


En collaboration avec le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, l’École L’Odyssée désire offrir un outil aux parents et aux tuteurs afin de mieux accompagner nos jeunes concernant ce sujet parfois délicat, mais nécessaire qu’est l’anxiété de performance.

N’hésitez pas à consulter et à partager cette brochure explicative en cliquant ici

Anxiété de performance

Mohammad Rashed, élève de la 12e année de l’école L’Odyssée, a développé plusieurs compétences grâce à divers projets technologiques réalisés par le comité « ODYTEK ». Il a également acquis beaucoup de confiance lors de son séjour à l’école L’Odyssée, un très bel exemple de persévérance et de travail continu.

Samedi dernier, il en discute avec Michel Doucet de Radio-Canada. Bravo Mohammad, l’école L’Odyssée est très fière de toi et te souhaite du succès dans tes projets futurs.


Pour écouter l’entrevue, cliquez ici.  


Mo 1
Mo 3
Mohammad
mo 4
Moham



Le programme COOP vous intéresse? Pour plus d’information veuillez cliquer ici.

Vous pouvez communiquer avec Madame Mireille Haché par courriel mireille.hache@nbed.nb.ca, Instagrame @madamemireille ou bien en personne au local 2025 de l’école L’Odyssée.  


Prog Coop
2021 DSFS Nouvelles Stage en milieu scolaire visuel Facebook et Nouvelle 1000x721px PUBLIER


Dieppe, le 
27 avril 2021 – Les stages en milieu de travail semblent avoir la cote auprès des élèves du District scolaire francophone Sud (DSFS). Près de 450stages ont ainsi été effectués dans le cadre du projet de vie et carrière des élèves depuis le début de l’année scolaireD’une durée variable selon les programmes d’étudeces stages permettent l’exploration de métiers et professions, en plus de favoriser la réussite éducative, la découverte de soi et l’épanouissement des élèves. 

« Les collaborateurs vie-carrière assistent les élèves du secondaire dans la recherche de leur stage afin de leur permettre de vivre un apprentissage expérientiel le plus en ligne possible avec leurs projets de vie et de carrière », explique madame Lisa Landry, leadeur pédagogique en développement vie-carrière au DSFS.  

Cette année, les stages en milieu de travail ont contribué aux choix de vie et de carrière, et au développement de compétences de près de 600 élèves du DSFS. Beatriz Pereira, nouvelle arrivante brésilienne de 12e année à l’école Samuel-de-Champlain, y apprend aussi les règles du monde du travail de sa culture d’adoption.  

« D’origine portugaise et ayant aussi été nouvelle arrivante, ma patronne en milieu de travail est une mentore pour moi. Elle me partage son expérience, ses astuces et m’aide à progresser dans mon intégration. […] Mon stage est également une bonne façon de perfectionner mon bilinguisme tout en me construisant un réseau. », explique Beatriz. 

Les stages scolaires effectués dans la communauté répondent aussi aux besoins de différents profils d’élèves, allant jusqu’à représenter un outil de progression personnelle comme en témoigne Dylan Duguay, élève malentendant de 12e année à l’école l’Odyssée, de Moncton. 
 
Passionné par la conciergerie et déterminé à en connaitre tous les secretsDylan effectue, en plus de ses cours et de son travail à temps partieldeux stages en conciergerie (dont un au sein de son école, depuis la 10e année).« J’aime apprendre et j’aime travailler. » dit-il, avant de poursuivre : « J’appréhendais de ne pas comprendre les tâches ou les questions qu’on me poserait. Maintenant j’ai une liste et je sais ce que je dois faire. »  
 
Bien que les stages en milieu scolaire connaissent déjà un grand succès, madame Lisa Landry indique que les membres du personnel du district ne comptent pas en rester là. « Nous espérons pouvoir offrir, dans les prochaines années, davantage de stages en lien avec les matières étudiées et le projet de vie et de carrière des élèves afin de leur offrir une approche plus personnalisée. » 

Source :
Tennessee Berdat
Agente de communication
District scolaire francophone Sud
Tennessee.Berdat@nbed.nb.ca

Test update